Les peuples minorisés offrent aujourd’hui des perspectives nouvelles et hybrides sur les enjeux de la mondialisation, et l’étude de ces perspectives se révèle cruciale dans un processus, plus que nécessaire, de remise en question des valeurs et pratiques globales contemporaines que prône la mondialisation dans les domaines de l’économie, de la politique, de l’éducation, de la culture, de la littérature.

Ce colloque sera donc le lieu d’une réflexion, d’un échange transculturel et transdisciplinaire, entre praxis ethnique dans les divers domaines cités ci-dessus et praxis de mondialisation — ceci dans le but de développer de nouvelles connections transculturelles qui participeront au processus de réflexion globale sur les caractéristiques et effets de la mondialisation, et sur les possibles alternatives à certains aspects du phénomène.

Jean Léo Léonard (IUF & UMR 7018, Labex EFL, 7EM2), membre de l’association, y présentera une communication intitulée « Les communautés invisibles : une expérimentation didactique en langues méso-américaines (Mexique, Etat de Oaxaca) ».

A Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Laboratoire Suds d’Amériques, Espaces Atlantiques. Les 19, 20, 21 juin 2013

Mondialisation et peuples minorisés : le rôle des groupes ethniques minoritaires dans la réflexion sur l’avenir des sociétés modernes

http://www.chcsc.uvsq.fr/centre-d-histoire-culturelle-des-societes-contemporaines/langue-fr/actualites/appels-a-communications/appel-a-contribution-mondialisation-et-peuples-minorises-254791.kjsp?RH=1298284854961