Lancement du livre de Fabiana Maizza « Cosmografia  de um mundo perigoso : espaço e relações de afinidade entre os Jarawara da Amazônia« . Édition : São Paulo : Nankin : Edusp, 2012.

Le livre a pour but d’analyser les façons concrètes et abstraites dont les Jarawara gèrent les relations d’affinité dans un monde qu’ils perçoivent comme dangereux. Nous démontrons que le monde Jarawara est dangereux, car il est le réflexe d’une guerre généralisée où tous les êtres (humains et non-humains) sont potentiellement une menace à la vie de l’individu Jarawara. Le chaman a un rôle central dans la manutention de ce monde, tant pour la compréhension des dangers que pour la protection des siens et l’agression des autres. Le seul endroit conçu comme sûr est le village, une aire géographiquement délimitée. Cependant, le groupe villageois est susceptible aux manipulations politiques, d’où l’indispensable présence d’un chef « centralisateur » d’alliés. Les humains participent à la prédation généralisée du monde Jarawara par biais de la chasse, la pêche et le chamanisme, mais ils essaient de minimiser les problèmes éventuels post mortem en cultivant leurs jardins et en créant ainsi des liens de « consanguinité » avec les esprits du ciel. Quand ils meurent, les Jarawara deviennent Autres, et c’est ainsi que commencent les grands problèmes existentiels des vivants.

http://www.usp.br/cesta/index.php?option=com_content&view=article&id=102%3Acosmografia-de-um-mundo-perigoso-espaco-e-relacoes-de-afinidade-entre-os-jarawara-da-amazonia&catid=6%3Apublicacoes&Itemid=27&lang=pt